» » Promenade à la maison Picasiette

Promenade à la maison Picasiette

Posté dans : Culture et Sortie | 2
Et si nous partions en ballade?
Aujourd’hui, je vous amène moins de 100 km de Paris, à Chartres.
1JPG
Plus précisément à la maison Picassiette
2
3
4
6  7

8

La Maison Picassiette est extra ordinaire création de mosaïques et verre coulés
 de  Raymond Isidore, dit Picassiette.
Jugé comme une oeuvre d’architecture naïve, elle est classée monument historique en 1983
Raymond Isidore, balayeur au cimetière de Chartres, achète en 1929 une parcelle de terre en friche rue des Rouliers (actuellement rue du Repos).
C’est seul qu’il entreprend aussitôt la construction de sa maisonette pour y emménager avec sa  femme et ses deux beaux fils.
11
Cette homme modeste sans grande éducation débute alors son projet « fou » de décorer toutes sa maison dans un premier temps de fresque de peinture…
9
10
puis de fresques de mosaïques, qu’il réalisera à l’aide de faïences et verre
 qu’il récupérait dans à la décharge municipale et un peu partout dans la ville.
13
14
Raymond Isidore fit de sa maison et de son jardin un voyage.
12
15
17
20
1918
Les célèbres vitraux de Chartres,
des personnages religieux,
mais aussi du vues du Mont  Saint Michel
21
22
Le finesse et les détails de ses représentations sont extraordinaire pour un homme autodidacte qui puisé son inspiration dans son sommeil.
Malheureusement, les habitants ne reconnaissaient pas l’homme à la hauteur de son talent.
Sujet de railleries, ils le baptisa Picassiette,
certains disent que cela signifié le Picasso de l’assiette,
d’autre moins plaisant pour le qualifier de ramasse tout.
Néanmoins, il reçoit la visite de Picasso en 1954.
 
23
25
24
A la fin de sa vie le vielle homme épuisé,
 en quête d’inspiration, on dit qu’il commença de plus en plus à errer sans but dans les rue de Chartres.
 L’inspiration l’ayant abandonné, il s’enfuit un soir d’orage en proie aux délires.
Il décéda quelque temps après, le 6 septembre 1964.
26
 
Aujourd’hui la maison appartient à la ville de Chartres.
 
En 2003, La Régie des 3R installe au sol un jalonnement de petites mosaïques
 qui relie la chapelle  Saint-Eman à la Maison Picassiette
en traversant le cimetière municipal où est enterré le grand homme.
27
 J’espère que cette petite ballade vous aura plus,
je vous laisse avec cette jolie phrase de de Monsieur Raymond Isidore
et vous donne rdv mercredi.
28


 “L’esprit m’a dicté ce que je devais faire pour embellir la vie. 

Beaucoup de gens pourraient en faire autant, mais non : ils n’osent pas. 

Moi, j’ai pris mes mains etelles m’ont rendu heureux, je voudrais être un exemple”.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

2 réponses

  1. Gaby S
    | Répondre

    Merci, pour ton commentaire.
    Et oui nous avons tous du talent et cela il ne faut pas oublier de se le repeter chaque jours.
    Des bises a demain pour le ost du mercredi
    Des bises

  2. Loo Van Burns
    | Répondre

    Très bel article, on a tendance à oublier qu'en chacun d'entre nous, il y a un artiste potentiel et que la vie est belle!
    Merci pour tes articles que je lis régulièrement…

Répondre