» » Ce soir à l’affiche… Battledream Chronicle

Ce soir à l’affiche… Battledream Chronicle

Posté dans : Culture et Sortie | 0

Fiche d’identité

Sortie
22 Mai 2015

 

Durée
1 h 48 min

 

Réalisateur
Alain Bidard

Genre
Film d’animation fantastique

Nationalité
Francaise – 100% Martiniquais


Synopsie
Nous somme en 2100, le monde vit sous un seuil de pollution extrêmement toxique où la vie n’est possible que grâce à des nano-implants.
Les différentes nations du globe se livrent une une vrai guerre virtuelle où le perdant se retrouve en esclavage par le gagnant.
Dépourvu de toute identité par la suppression total de leurs mémoires suite à leur défaite, les esclaves doivent livrer chaque mois 1000 XP pour espérer vivre jusqu’au mois suivant.
La tâche est fastidieuse et risquée un combat ne rapporte que 20 précieux points et qu’ils peuvent a tout moment y perdre réellement la vie.
L’empire de Mortemonde est à son dernier combat contre la nation de Sable Rêve.
Si il gagne, il colonisera la totalité des nations de la Terre.
Sable Rêve nation de réfugiés Martiniquais est prête pour l’ultime combat.
Sa présentation au grand public le 22 mai, n’est pas le fruit du hasard.
En effet, cette date fortement symbolique à la Martinique comme la fête de la commémoration de la fin de l’esclavage sur l’île rappel le sujet principal du film.
Je suis allée le voir avec curiosité car Alain Bidart réalise après juste 5 ans de travail, un film fait à 100% avec des financements et une équipe locale.
Mon père pas du tout fan de ce genre de film et moi, ne nous sommes pas ennuyés une seule minute.
L’histoire est quelque peu lente au début et le language hyper gamer est lourd pour des novices comme nous, mais cela fût vite oubliés, une fois que le film a pri sa vitesse de croisière.
Les scènes de combats furent mes préférées, on avait vraiment l’impression d’être au coeur de l’action malgré la 2D, les petites subtilités qui rappellent la Martinique (détails des costumes des personnages, les lieux, les termes, les voix, etc) donne au film une vrai identité sans en faire trop.
En résumé ce film est LA bonne surprise de mon récent séjour à la Martinique.
Il y a du fond, de la forme.
Courez vite le voir,
il est en salle que jusqu’au 5 Juin 2015 à Madiana, 
retrouvez les séances ici.
J’espère qu’il sera diffuser aux Antillles Guyane et plus …
En attendant, n’hésitez pas à suivre leur actus via leur
page Facebook,
jetez un oeil aussi à leur
chaîne YouTube
vous y trouverez de nombreux making off et des détails du tournage.
Je vous glisse la bande annonce juste en dessous,
je compte sur vous pour me donner vos impressions en commentaires.

Il est déja tant pour moi de vous laisser, je finirai ce post avec la dernière réplique du film :« Si nous ne croyons pas en nous même personne ne le fera pour nous »

 
 
 
 
Sources
Madiana.com
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Répondre