» » Congo de Martinique de Maud Salomé EKILA

Congo de Martinique de Maud Salomé EKILA

Posté dans : Culture et Sortie | 2

« Oublier ses ancêtres, c’est être un ruisseau sans source, 
un arbre sans racines ».
 Proverbe chinois
Ma culture, mon histoire sont le pilier de ma vie et je suis ravie d’en découvrir un peu plus chaque jour.
Depuis quelque temps j’ai bu des docs à outrances (Noir de France la saga en 3 épisodes sur France 5, BuMiDom des français venus d’Outre-Mer le doc Infrarouge de France 2, les saga Ôutremers cette été sur France Ô).
Aujourd’hui je viens vous parler du reportage « Congo de Martinique » de Maud Salomé EKILA.
J’avais vraiment hâte de voir ce reportage car j’en ai longuement entendu parlé.
La jeune antillaise que je suis n’en demandé pas plus qu’en apprendre sur le lien entre l’Afrique et mes petites îles.
Ma curiosité en éveille, je me suis installée et j’ai regardé.

Hormis les grands traits de la traite négrière et encore, la version édulcoré,
j’avoue que je ne connaissais pas grand-chose.
Ce documentaire parle de vague de Congolais arrivés aux Antilles françaises après l’abolition de l’esclavage.
Première surprise, je ne savais même pas qu’il y avait eu une vague migratoire « légale » après 1848.
L’acquisition de ce DVD, m’a beaucoup appris même si j’ai trouvé le reportage trop court.
Ma soif de savoir est si grande, mais la quantité des informations fournis est de qualité.
C’est un début, je félicite tous ces jeunes journalistes de notre diaspora qui travaillent à l’information et à la diffusion de notre culture.
A l’approche des fêtes de fin d’année cela pourrai être une excellente idée cadeau.
En attendant je vous laisse avec le teaser
Contact
Maud-Salomé Ekila
ekila@live.com
Prix unitaire 12,50 Euros
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

2 réponses

  1. Gaby Cherie
    | Répondre

    Oui tu as tout dis dans ton commentaire, plus j'en apprends et plus je me rends compte que je ne connais rien…

  2. lylychoco
    | Répondre

    Merci à toi de ton partage. On en apprend tt les jours. Vraiment je salue tt ces journalistes pour leurs recherches et ce partage. Car avant tout Antilles, îles ou Afrique nous sommes le mm peuple, et nous avons besoin de savoir certaines choses concernant notre passés et notre culture. Et c'est en s'informant que certains pourront mieux se construire, d'autre ouvri les yeux sur une réalité et d'autre avancer voir même découvrir qu'ils sont de la même famille alors que l'un est né en Afrique et l'autre dans les îles.

Répondre